Archives par mot-clé : Militaire

Discours de Dolores Ibaruri à Madrid, pour le départ des brigades internationales, octobre 1938

Texte écrit par Tristan-Félix Richard

Le document qui sera étudié dans le texte suivant se trouve  être un discours de Dolores Ibaruri à Madrid en octobre 1938. Ce discours, intitulé « pour le départ des brigades internationales », raconte l’intervention des individus d’origines multiples étant allés en Espagne afin d’aider à la victoire républicaine durant la guerre civile espagnole de 1936-1939 et ainsi contrer l’avancer des mouvements fascistes en Europe. Ces brigades internationales sont un regroupement de soldats internationaux, comprenant environ 60 000 hommes, provenant de partout en Europe et venant en Espagne afin de contrer la montée du fascisme, à la suite de la tentative de coup d’état par Francisco Franco en juillet 1936. De son côté, l’auteure du discours Dolores Ibaruri, est une militante communiste et député des Asturies qui s’est rangé du côté républicain durant la guerre d’Espagne. Afin de comprendre le climat de l’époque, on doit comprendre que le discours sera en faveur du côté républicain et ne sera pas objectif. De plus, le conflit ayant pris fin le 1er avril 1939, on comprend aussi que le discours de madame Ibaruri est effectué vers la fin de la guerre d’Espagne qui sera remportée par les forces fascistes. Le discours est un hymne à la reconnaissance espagnole, soit envers les hommes ayant formés les brigades internationales et ayant activement pris les armes afin de sauver l’Espagne du fascisme et défendre la « liberté » des Espagnoles et Espagnoles. On démontre ici, comment ces individus ont abandonné leur vie passée pour venir en Espagne combattre et comment beaucoup d’entre eux sont restés, soit en temps que prisonnier des Fascistes ou en temps que cadavre, dans le pays même après la défaite du camp des Républicains. Tel que décrit plus tôt, le discours n’est pas objectif et est rempli d’émotion étant donné que le camp était en train d’être défait. On tente ainsi de se réconforter dans la défaite et d’essayer d’y voir un avenir meilleur plus tard. Cependant, le document reste très intéressant à étudier afin de mieux comprendre le climat social et politique de l’Espagne à la suite de la guerre civile. Quelle fut l’attitude du peuple espagnol face à ces combattants étrangers venus de partout en Europe afin de défendre la démocratie ou le socialisme dans un pays différent du leur?

Continuer la lecture de Discours de Dolores Ibaruri à Madrid, pour le départ des brigades internationales, octobre 1938