Archives par mot-clé : film

Marx avant son manifeste

Texte écrit par Jérémy Paré

Peu de personnes peuvent se vanter d’avoir autant changé la façon de penser à l’échelle mondiale que Karl Marx. Tous ont déjà entendu parler de cet homme ou du mouvement dont il est à l’origine. Ce mouvement, le marxisme, est très lié au communisme que l’URSS a établi après la Révolution russe de 1917. Mais bon, ce n’est pas le sujet de ce texte. Il sera plutôt question ici de parler du film de Raoul Peck, Le jeune Karl Marx, sorti en 2017 au cinéma. Le texte sera divisé en deux volets. Le premier consiste à faire un bref résumé du film et à vérifier si les éléments du film sont véridiques. La deuxième partie concerne la base des idées de Marx abordées durant le film. 

Pochette du film sans écriture. Source : https://www.solidaire.org/sites/default/files/styles/solidair_news_main/public/images/2017/11/01/web20170822advjungekarlmarx225x285nl-1_1.jpg?itok=6FJOwYN9

Continuer la lecture de Marx avant son manifeste

Une erreur temporelle: quelques années trop tôt pour l’éclairage au gaz… Les Misérables de Josée Dayan (2000)

Texte écrit par Catherine Chartrand
APPERT, Gino. « Léon, dernier réverbère à gaz de France. »

Lors de mon écoute de la minisérie Les misérables de Josée Dayan, certains doutes s’éveillent en moi. Une mise en contexte s’impose avant de révéler certains anachronismes. Une scène se passe à l’usine de monsieur Madelaine alias Jean Valjean. Fantine y travaille comme ouvrière. Lorsque la cloche sonne pour marquer la fin de la journée de travail, cette dernière ne s’arrête pas de travailler. Ainsi, la directrice de l’usine, madame Victurnien, s’approche d’elle pour l’avertir d’arrêter son travail. Cependant, Fantine souhaite poursuivre afin qu’on ne lui enlève pas les vingt francs sur sa paye puisqu’elle n’a pas réussi à atteindre le quota du mois. Elle demande à madame Victurnien si elle peut continuer sa tâche une heure ou deux. La directrice lui rétorque qu’elle devra payer l’éclairage si elle veut continuer de travailler. Durant cette scène à l’usine de textile, il est possible d’observer des lampes à gaz suspendues. Ceux-ci s’apparentaient à des lampes avec un bec à gaz. Dans ce même épisode ainsi que le suivant, il est possible d’apercevoir quelques réverbères avec un bec de gaz dans les rues de Montreuil. Les scènes des deux premiers épisodes montrent davantage des réverbères à l’huile. Il y en a toutefois quelques-uns qui brillent avec un bec à gaz.

Continuer la lecture de Une erreur temporelle: quelques années trop tôt pour l’éclairage au gaz… Les Misérables de Josée Dayan (2000)

Les Misérables (Bille August, 1998)

Texte écrit par Tristan-Félix Richard

La société française subit plusieurs revirements par suite des nombreux changements de pouvoir et révolutions au XIXe siècle. La vie des gens de la population, communément appelés les pauvres par Victor Hugo, est difficile à l’époque. Souffrance, famine et mort sont des éléments courant de la vie quotidienne. Plusieurs auteurs s’attardent à décrire cette période afin d’y expliquer l’émotion et le tourment qui y vivaient.

Les Misérables de Bille August (1998)

Continuer la lecture de Les Misérables (Bille August, 1998)

Germinal de Claude Berri

Texte écrit par Jacques Plamondon

Claude Berri (1934-2009) présente le film Germinal au public en 1993. On considère Berri comme l’un des meilleurs producteurs et réalisateurs du cinéma français au vingtième siècle. Berri s’inspire du roman Germinal (1885) d’Émile Zola (1840-1902). Ce roman en est le treizième d’une série de vingt : Les Rougon-Macquart, histoire d’une famille naturelle et sociale du Second Empire sous Napoléon III dont Zola en est un admirateur. Zola est un auteur naturaliste, c’est-à-dire qu’il décrit la réalité, le vécu des gens.

En 1884, Zola se rend à Anzin (dans le Nord de la France) juste avant la grève qui se solde par la légalisation des syndicats avec la loi Waldeck-Rousseau. À 675 mètres sous terre, dans la fosse Renard, il note ses propres sensations et celles des mineurs. Anzin, c’est : 30 puits (fosses), un million de tonnes de charbon par année, 34 machines, 1 700 chevaux et 12 000 mineurs de fond.

Continuer la lecture de Germinal de Claude Berri

Le jeune Karl Marx et les années pré-révolutionnaires

Texte écrit par Rosalie-Diamond-Rheault

Karl Marx… Nous connaissons tous le personnage qu’est Marx! Que ce soit par son nom ou parce que nous avons été obligés de l’étudier dans nos cours de philosophie, Marx ne nous est pas inconnu. Toutefois, le connaissons-nous vraiment? Lorsque l’on pense à Marx, on pense au Manifeste du Parti communiste, au grand penseur… Mais qui était-il vraiment? Le film Le jeune Karl Marx sorti en 2017 et réalisé par Raoul Peck nous transporte dans l’univers d’un jeune Marx, de ses nombreux exils et des événements qui le mènent à l’écriture de son importante œuvre qu’est le Manifeste. 

Œuvre cinématographique : The Young Karl Marx

Texte écrit par Jérôme Lafrance-Carpentier

Ce film, réalisé en 2017 par Raoul Peck, met en vedette deux personnages historiques au centre du mouvement communiste. Son histoire se déroule en Europe au milieu du XIXe siècle, autour de la naissance du communisme et de ses fondateurs, puisque Peck met en image la rencontre entre Karl Marx et Friedrich Engels. Le film met d’abord en lumière la provenance et le milieu social des deux protagonistes. Marx un journaliste engagé, socialiste et qui a de la difficulté à survivre et père de deux enfants. De l’autre côté, Engels un jeune fils de bourgeois qui décide de défier l’autorité de son père. Dans ce film, on voit les étapes difficiles que les deux hommes ont traversées dû à leurs idéologies. Engels et Marx réussiront à changer l’histoire avec leur œuvre ultime se réalisant en fin de film. Engels persuade Marx d’écrire un dernier livre, le Manifeste communiste. 

Marx et Engels (The young Karl Marx, R. Peck, 2017)

Continuer la lecture de Œuvre cinématographique : The Young Karl Marx

Germinal, adaptation de Claude Berri

Texte écrit par Justin Chauvette

Au cours du 19e siècle, deux révolutions industrielles changent le monde européen.  Parmi tous les pays touchés, la France. Comparée aux autres pays, la France ne se démarque pourtant pas autant que la Grande-Bretagne, la Belgique ou même l’Allemagne. Quand Émile Zola a écrit le livre Germinal en 1884, celui-ci avait pour but de dénoncer les injustices de l’époque présentes dans les industries minières. Dans ce billet de blogue, nous étudions les différentes formes de luttes présentes dans le livre de Zola. Principalement, nous abordons les formes de pensées présentes dans Germinal qui représentent les différentes formes de lutte de l’Europe du 19e siècle. 

Afffiche du film. On reconnait Lantier (le chanteur Renaud au premier plan). Source : https://mediafilm.ca/1993/germinal

Continuer la lecture de Germinal, adaptation de Claude Berri

Les Misérables de Bille August (1998)

Texte écrit par Yann-Olivier Gauthier-Davidson

Il y a parmi ces grandes œuvres de l’humanité celles qui semblent intemporelles. Les Misérables de Victor Hugo en est une preuve parfaite. Cette grande œuvre littéraire du XIXe siècle fut si souvent reprise qu’il est difficile d’en faire le dénombrement. Son adaptation cinématographique offre à elle seule 34 longs métrages s’échelonnant entre 1906 et 2012. Nous pouvons donc constater comment cette œuvre enflamme les passions, et ce même encore de nos jours. Dans ce texte, je vous propose d’analyser l’une de ces versions cinématographiques « Les Misérables » adaptées à l’écran par Rafael Yglesias et réalisée en 1998 par le réalisateur Danois Bille August. Cette superproduction britanno-allemano-américain d’une durée de 134 minutes est la plus récente produite dans la langue de Shakespeare. Elle nous propose une brochette d’acteurs américains de renom tels que Liam Neeson dans le rôle de Jean Valjean, Uma Turman dans celui de Fantine et Claire Danes dans celui de Cosette. Comme n’importe quelle adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire d’envergure, de grands choix ont dû être faits lors de la sélection des scènes et malheureusement cette version des Misérables n’y échappe pas. 

Photo de la distribution principale du film Les misérables, 1998, [en ligne] https://www.alternateending.com/2013/01/the-misery-of-1998.html (consulté 9 novembre 2020 )

Continuer la lecture de Les Misérables de Bille August (1998)

« Le jeune Karl Marx » (R. Peck, 2017)

Texte écrit par Ariane Turcot

Réalisé par Raoul Peck en 2017, Le jeune Karl Marx est un film relatant la vie du jeune philosophe allemand Karl Marx ainsi que l’évolution de la pensée de ce dernier. Au fil de cette œuvre, on peut voir les rencontres et les événements qui ont façonné les doctrines que Marx défendra durant sa vie. Tout en se concentrant sur Marx, le film présente aussi plusieurs éléments des réalités ouvrières en Europe au 19e siècle. Continuer la lecture de « Le jeune Karl Marx » (R. Peck, 2017)

Olivier Twist (1948), un film décrivant les mauvaises conditions du monde industriel?

Texte écrit par Francis Guillemette

Que ce soit par la lecture du livre, l’écoute de la comédie musicale ou la diffusion d’un des films, beaucoup ont connu l’histoire d’Oliver, orphelin au grand cœur étant forcé de travailler pour ensuite rejoindre un gang de pickpockets avant de finalement connaître une fin heureuse en rejoignant ses grands-parents. Le film de David Lean de 1948 est fortement basé sur le roman paru en 1838 écrit par Charles Dickens. Cependant, bien que l’histoire d’Oliver soit intéressante dans son ensemble, c’est surtout sur le début du film que je vais concentrer mon propos.

Oliver Twist (1948)
Oliver Twist de David Lean (1948)