Karl Marx

Écrit par Anthony Desfossés

Karl Marx (1818-1883) est avant tout connu comme étant le premier penseur du socialisme. Il est l’auteur de « Le Capital », dont la publication a commencé en 1867, en plus d’être le coauteur du « Manifeste du Parti Communiste », avec Engels, publié en 1848 (même si Marx en est le principal et premier auteur).

 

Portrait de Karl Marx

Continuer la lecture de Karl Marx

Olivier Twist (1948), un film décrivant les mauvaises conditions du monde industriel?

Texte écrit par Francis Guillemette

Que ce soit par la lecture du livre, l’écoute de la comédie musicale ou la diffusion d’un des films, beaucoup ont connu l’histoire d’Oliver, orphelin au grand cœur étant forcé de travailler pour ensuite rejoindre un gang de pickpockets avant de finalement connaître une fin heureuse en rejoignant ses grands-parents. Le film de David Lean de 1948 est fortement basé sur le roman paru en 1838 écrit par Charles Dickens. Cependant, bien que l’histoire d’Oliver soit intéressante dans son ensemble, c’est surtout sur le début du film que je vais concentrer mon propos.

Oliver Twist (1948)
Oliver Twist de David Lean (1948)

Continuer la lecture de Olivier Twist (1948), un film décrivant les mauvaises conditions du monde industriel?

Oliver Twist (1948)
Oliver Twist de David Lean (1948)

Continuer la lecture de Olivier Twist (1948), un film décrivant les mauvaises conditions du monde industriel?

Germinal d’Émile Zola

Texte écrit par Anthony Desfossés
Germinal, succès éditorial hier et aujourd’hui. Édition abrégée pour les “jeunes”.

Émile Zola (1840-1902) est un auteur et journaliste français, né à Paris. Son livre, Germinal, a été publié en 1885. Le livre raconte l’histoire d’Étienne Lantier, un jeune homme qui perd son emploi pour avoir giflé son patron et qui va vers le nord de la France pour trouver un autre emploi, un emploi de mineur. L’histoire montre comment il acquiert son travail, puis les conditions plutôt exécrables des mineurs. Il perd d’ailleurs son amante, vers la fin, quand il est coincé dans la mine avec elle et un autre homme (son rival et premier amant de la femme qu’il aimait). L’histoire se conclut avec Étienne qui repart à Paris pour concentrer ses efforts à l’organisation syndicale, et aussi politique, des ouvriers, pour améliorer leurs conditions.

Germinal nous montre très bien les conditions difficiles des ouvriers et mineurs de cette époque. Zola a fait des recherches sur le sujet, parlant à des mineurs, pour en savoir le plus possible. Cela montre que les intellectuels, pas juste les ouvriers, s’intéressaient au syndicalisme. C’est donc un livre pro-syndicalisme, qui utilise cependant des sophismes pour faire valoir ses points, que les conditions sont atroces.

Mais dans l’ensemble, malgré les quelques sophismes, c’est une œuvre excellente qui cherche à être juste en montrant les mauvaises conditions de travail des mineurs et comment des mineurs pourraient agir pour créer un syndicat et améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Pour aller plus loin :

Notice “Émile Zola”, encyclopédie Universalis, en ligne, https://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-zola/
Notice “Germinal”, encyclopédie Universalis, en ligne, https://www.universalis.fr/encyclopedie/germinal/

L’évolution industrielle de la Russie Tsariste de la seconde moitié du XIXe siècle : un cas particulier

Texte écrit par Francis Guillemette

chemin de fer provincial en Russie par Hugh Stewart, 1913 https://archive.org/stream/provincialrussia00stewuoft/provincialrussia00stewuoft#page/n48/mode/1up
Chemin de fer provincial en Russie par Hugh Stewart, 1913. https://archive.org/stream/provincialrussia00stewuoft/provincialrussia00stewuoft#page/n48/mode/1up

Parmi tous les pays européens qui ont tenté de s’industrialiser, la tentative d’évolution industrielle de la Russie impériale est de loin un cas très intéressant. En effet, lors de la seconde moitié du XIXe siècle, le Tsar Alexandre II tenta d’industrialiser l’Empire de Russie afin d’être en mesure de rejoindre les autres pays européens dans ce qui est aujourd’hui considéré comme la seconde vague industrielle. Il faut dire que le pays avait un retard à combler puisqu’il n’a pas suivi les autres pays, comme l’Angleterre et la France, lors de la première vague industrielle. De plus, le pays était encore dans un système féodal de servage des paysans. Ce système tenait en arrière la Russie sur les autres pays déjà industrialisés en plus de toucher plus de 23 millions d’individus paysans, soit presque la moitié de la population de la Russie1. Le Tsar va donc, entre 1861 et 1863, abolir le système de servage pour pouvoir avoir accès à cette main-d’œuvre en plus de possiblement permettre une meilleure production agricole qui sera utilisée pour nourrir les villes.

Continuer la lecture de L’évolution industrielle de la Russie Tsariste de la seconde moitié du XIXe siècle : un cas particulier

  1. Jean-Claude Marie. La Russie de 1855 à 1956. Paris. Hachette éducation. P.15 []

Le luddisme

 

Texte écrit par Ariane Turcot

Au 20e siècle, un historien britannique nommé Edward Palmer Thompson se penche sur les conséquences, pour la classe ouvrière, de l’industrialisation et de l’arrivée du capitalisme. Plusieurs de ses articles portent sur un type d’événement bien précis : les révoltes ouvrières. Il s’applique à définir des concepts tels que le libéralisme économique et le luddisme. Phénomène particulièrement présent en Europe occidentale, le luddisme1 est le bris ou le sabotage volontaire des moyens de production d’une usine. Bien que présent au 18e siècle, ce symbole de conflit industriel fut particulièrement populaire auprès de la classe ouvrière au début du 19e siècle. Continuer la lecture de Le luddisme

  1. Jean BRUHAT, Bernard PUDAL, « OUVRIER MOUVEMENT », Encyclopædia Universalis (en ligne), consulté le 7 novembre 2020, http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/mouvement-ouvrier/ []

Le paternalisme industriel au XIXe siècle : Papa a toujours raison!

Texte écrit par Gabriel Ferland :

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités »; cela aurait pu être le credo des grands patrons du XIXe siècle, or cette phrase fut prononcée par l’oncle de Spider-Man. Certes, les patrons de l’ère industrielle n’enfilaient pas de jolis costumes moulants pour se balancer entre les cheminées de leurs usines. Ils utilisèrent toutefois le pouvoir du capitalisme pour organiser la construction de villes-usines et de cités-jardins, concrétisant ainsi l’apogée du paternalisme industriel. Entre utopie et dystopie, le paternalisme industriel est qualifié par certains d’acte de compassion philanthropique et, par d’autres, de système de contrôle de la classe ouvrière. Qu’en est-il vraiment?

Papa a raison (Father Knows Best, 1954)

Continuer la lecture de Le paternalisme industriel au XIXe siècle : Papa a toujours raison!

Complot! Les anarchistes infiltrés par la police.

Texte écrit par Gabriel Ferland

Plus qu’un simple mouvement marginal, l’anarchisme transcende les classes sociales du XIXe siècle. Véritable symptôme des luttes ouvrières et de l’hégémonie d’une bourgeoisie industrielle, ce mouvement est une antinomie à la Belle Époque; comme si le voile du chrononyme1 devenait translucide. Le film «Les Anarchistes» d’Élie Wajeman propose un aperçu de ce mouvement social, à Paris, au tournant du XIXe et du XXe siècle, mais à quel point cette fiction rejoint-elle la réalité? 

Affiche du film Les Anarchistes (2015) d’Élie Wajeman

Continuer la lecture de Complot! Les anarchistes infiltrés par la police.

  1. Dominique Kalifa, « « Belle Époque » : invention et usages d’un chrononyme », Revue d’histoire du XIXe siècle, 52 | 2016 : 119-132. []

Histoire de l’Europe à (partir de?) Trois-Rivières. Quelques précisions et explications

Carnet ouvert en 2020, reprenant les travaux des étudiant.e.s en histoire, département des sciences humaines, Université du Québec à Trois-Rivières, réalisés dans le cadre des cours sur l’histoire européenne contemporaine. Objet en perpétuel amélioration, lieu de savoir et d’apprentissages multiples…. Continuer la lecture de Histoire de l’Europe à (partir de?) Trois-Rivières. Quelques précisions et explications

Carnet accompagnant les cours en histoire européenne de futur·e·s historien·ne·s @UQTR

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search