Évolution industrielle allemande au 19e siècle

Texte écrit par Jérôme Lafrance-Carpentier

La révolution industrielle est un concept qui peut être étudié d’une multitude de façons complexes. Si l’on prend le cas de l’Allemagne, la révolution s’est opérée en plusieurs étapes. L’évolution industrielle y  a été possible grâce à des conditions particulières, nous tenterons donc de les mettre en évidence et de mieux comprendre comment un pays comme l’Allemagne a pris plus de temps pour compléter sa révolution industrielle. De plus, nous observerons les étapes de cette évolution et pour finir, les conséquences liées à ces changements. 

TINODELA, Carte du Saint-Empire romain germanique en 1789. Source: Wikimedia Commons, Wikipédia, 23 Aout 2008

Prémisses à l’évolution 

L’Allemagne a connu plus de difficultés à suivre l’élan britannique et belge durant l’évolution industrielle. D’une part, l’Allemagne du 18ième siècle était un empire subdivisé en une multitude d’états1. La difficulté d’avancement dans un empire aussi grand est un enjeu sur plusieurs éléments. Le pouvoir était peu centralisé et les différents royaumes, duchés et comtés étaient divisés par rapport aux lois et aux idéologies. Pour certaines religions dans l’empire, l’avancement technologique est peu favorable2. À la suite de la progressive unification allemande (fin du morcellement de l’Empire) et de la perte des valeurs plus traditionnelles, l’évolution de l’Allemagne a pu s’accélérer. 

Étapes de l’évolution industrielle

L’Allemagne avait un retard sur les autres puissances de l’Europe telles que l’Angleterre et la Belgique en matière d’industrialisation3. En revanche, les allemands possédaient certains atouts qui vont leur permettre de rattraper le retard. Autour des années 1830, les progrès en agriculture et la richesse des terres ont permis aux populations de se centraliser dans les zones industrielles4. Par la suite, les chemins de fer vont être complétés au courant des années 1840. L’Allemagne possède également l’avantage d’un territoire riche en ressources minières5. Depuis le 18ième siècle, les mines de charbon sont présentes dans l’économie allemande. C’est à partir de la fin du 19ième que son exploitation devient une industrie majeure. Entre 1850 et 1873, l’industrie du charbon est responsable pour une augmentation moyenne de 4.8% de la production économique6.

Conséquences liées

La révolution industrielle a engendré de nombreuses conséquences. D’abord par la centralisation des populations dans les centres urbains, comme ceux de la vallée de la Ruhr. Malgré que l’industrialisation allemande ait commencé plus tard que les autres puissances européennes, l’Allemagne a pu reprendre le retard perdu. Au 19ième siècle, le système d’éducation structuré et avancé permet une spécialisation des métiers et de meilleurs avancements technologiques. L’Allemagne devient grâce aux révolutions industrielles une puissance de premier rang et ce qui va leur permettre une expansion sur ses voisins européens. Leur puissance acquise durant le 19ième siècle va se refléter sur les deux guerres mondiales. Malgré leur défaite et leur perte massive pendant les guerres, l’Allemagne, encore à ce jour, reste la première puissance de l’Europe en matière économique, industrielle et biens d’autres compétences. 

Pour aller plus loin

GRIFFIN, Emma, Patterns of Industrialisation.  Martin Hewitt, ed., The Victorian World, 2012. 21p.

GRIFFIN, Emma, Why was Britain first: The industrial revolution in global context. Short History of the Industrial Revolution, 2010. p.157-181

GUTBERLET, Theresa, Mechanization, transportation, and the location of industry in Germany 1846-1907. University of Arizona, 2013, 11p. 

HOCHSTADT, Steve, Migration and Industrialization in Germany, 1815-1977, Cambridge University Press, Social Science History, vol. 5, n° 4, 1981. 24p.

VEBLEN, Thorstein, Imperial Germany and the Industrial Revolution, Transaction Publishers, 1990. 147p.

  1. Thorstein VEBLEN, Imperial Germany and the Industrial Revolution, Transaction Publishers, 1990. p.20 []
  2. Ibid, p.19 []
  3. Emma GRIFFIN, « Why was Britain first: The industrial revolution in global context ». Short History of the Industrial Revolution, 2010. p.159 []
  4. GUTBERLET, Theresa, « Mechanization, transportation, and the location of industry in Germany 1846-1907 ». University of Arizona, 2013. p.1 []
  5. Ibid []
  6. Emma GRIFFIN, op.cit., p.163 []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.