Germinal d’Émile Zola

Texte écrit par Anthony Desfossés
Germinal, succès éditorial hier et aujourd’hui. Édition abrégée pour les “jeunes”.

Émile Zola (1840-1902) est un auteur et journaliste français, né à Paris. Son livre, Germinal, a été publié en 1885. Le livre raconte l’histoire d’Étienne Lantier, un jeune homme qui perd son emploi pour avoir giflé son patron et qui va vers le nord de la France pour trouver un autre emploi, un emploi de mineur. L’histoire montre comment il acquiert son travail, puis les conditions plutôt exécrables des mineurs. Il perd d’ailleurs son amante, vers la fin, quand il est coincé dans la mine avec elle et un autre homme (son rival et premier amant de la femme qu’il aimait). L’histoire se conclut avec Étienne qui repart à Paris pour concentrer ses efforts à l’organisation syndicale, et aussi politique, des ouvriers, pour améliorer leurs conditions.

Germinal nous montre très bien les conditions difficiles des ouvriers et mineurs de cette époque. Zola a fait des recherches sur le sujet, parlant à des mineurs, pour en savoir le plus possible. Cela montre que les intellectuels, pas juste les ouvriers, s’intéressaient au syndicalisme. C’est donc un livre pro-syndicalisme, qui utilise cependant des sophismes pour faire valoir ses points, que les conditions sont atroces.

Mais dans l’ensemble, malgré les quelques sophismes, c’est une œuvre excellente qui cherche à être juste en montrant les mauvaises conditions de travail des mineurs et comment des mineurs pourraient agir pour créer un syndicat et améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Pour aller plus loin :

Notice “Émile Zola”, encyclopédie Universalis, en ligne, https://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-zola/
Notice “Germinal”, encyclopédie Universalis, en ligne, https://www.universalis.fr/encyclopedie/germinal/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.