Histoire de l’Europe à (partir de?) Trois-Rivières. Quelques précisions et explications

Carnet ouvert en 2020, reprenant les travaux des étudiant.e.s en histoire, département des sciences humaines, Université du Québec à Trois-Rivières, réalisés dans le cadre des cours sur l’histoire européenne contemporaine. Objet en perpétuel amélioration, lieu de savoir et d’apprentissages multiples….

Ce blogue est un atelier, support de cours d’histoire européenne donné à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il va regrouper, au fil des sessions et des cours d’introduction ou plus spécialisés, des productions écrites d’étudiant.e.s du premier cycle, essentiellement des futurs historiens. C’est donc un outil pédagogique pour les étudiant.e.s produisant les notices (recherche documentaire, analyse, synthèse et rédaction, registre de discours de l’histoire, réflexion sur l’iconographie et un peu d’informatique aussi), une ressource pour les étudiant.e.s de demain et un outil de valorisation de travaux effectués, permettant qu’ils ne terminent pas trop vite leur vie sur une étagère.

Il faut donc prendre cet atelier comme tel, avec les qualités et défauts d’écrits d’étudiants « en cours de formation » : on y retrouve enthousiasme, rigueur, maladresses parfois. Mais surtout originalité, questionnement, progrès et maturation. On y observe aussi des regards nord-américains sur l’histoire européenne. Qu’ils et elles soient remerciés d’avoir joué le jeu – notamment celui des relectures et des aller-retours avec moi, dans un contexte pandémique et donc universitaire si particulier.

Le redoutable honneur d’ouvrir le bal est revenu à la cohorte de la session d’automne 2020 du cours HST1098, l’industrialisation de l’Europe au XIXe siècle : bouleversements économiques et sociaux. La mission était de réaliser deux notices (à lire sous le tag #HST1098) : la première était une fiche synthèse sur un concept, un lieu, une personne ou un événement des (r)évolutions industrielles de la période. Pour la seconde notice, il était demandé de discuter une œuvre de fiction (romans, film, série) prenant pour cadre le 19e siècle européen et d’établir des liens (libres) entre celle-ci et le cours, pour également interroger le récit historique. Chaque notice est évidemment créditée1. Les auteurs sont évidemment prêts à en discuter avec vous, dans les commentaires.

Bonne découverte

Jonas Campion

  1. Et je dois remercier particulièrement Gabriel Ferland et Jérémy Paré qui se sont attaqués de front à la publication des billets. Soutien précieux face à une tâche un peu chronophage []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.